Au milieu des années 1990, les médecins Gilles Desvé et le pharmacien Daniel Cauët collectent et analysent des données au département scientifique de Médecins Sans Frontières. Passionnés d’informatique, ils développent des logiciels d’analyse de données médicales pour l’association. Transposables à d’autres terrains de recherche, prévention et dépistage, ils suscitent progressivement l’intérêt des autorités de santé. Cette nouvelle activité IT grandit peu à peu. En 1996, Gilles Desvé et Daniel Cauët s’associent à Valérie Nancey et Guillaume Jeannerod (également membres de Médecins sans Frontières) pour créer Epiconcept, dont l’objectif est d’apporter des solutions informatiques aux acteurs de la santé publique. 

En 2002, le socle technique d’Epiconcept Voozanoo voit le jour. 

L’année 2006 marque l’arrivée d’une nouvelle compétence métier, l’épidémiologie, avec 3 activités principales : la recherche opérationnelle, la formation et des activités de services. Epiconcept devient rapidement un acteur clé de la coordination de réseaux de surveillance internationaux. En 2007, elle se voit confier la coordination du réseau européen I-Move, qui mesure l’efficacité et de l’impact des vaccins anti-grippaux ; en 2009, elle est retenue pour coordonner le réseau de surveillance et d’investigation des épidémies dans l’océan indien. L’entreprise participe également à la réponse à l’épidémie au virus Ebola, en mettant son équipe d’épidémiologistes à disposition de l’OMS en Guinée en 2014.

Prestataire de service au service de la santé publique, Epiconcept obtient en 2012 l’agrément “hébergeur de données de santé à caractère personnel”. 

En 2017, l’entreprise présente sa stratégie “Smart Health” : une conjugaison de ses expertises en épidémiologie, en e-Santé et en utilisation des Data Science au service des acteurs de la santé publique, en France et à l’international. Cette volonté d’ouverture sur l’étranger est ensuite marquée par deux initiatives : la création d’Epiconcept Océan Indien en 2017, pour diffuser plus largement ses services en s’appuyant sur des acteurs locaux, et le rapprochement d’Epiconcept avec l’entreprise de conseil aux laboratoirs IQLS au sein d’Epiconcept Group en 2018. 

 

  • 2018IQLS et Epiconcept se rapprochent au sein d’Epiconcept Group
  • 2017Epiconcept lance sa stratégie Smart Health : l’épidémiologie, les solutions e-Santé et l’utilisation des big data au service des acteurs de la santé publique en France et à l'international
  • 2016Pour ses 20 ans, Epiconcept fait une fête à tout casser
  • 2015Epiconcept passe le cap des 50 personnes, Les associés d’Epiconcept sont Valérie Nancey, Loïc Flachet, Thomas Czernichow, Etienne Sévin et Guillaume Jeannerod
  • 2014Epiconcept participe à la réponse à l’épidémie au virus Ebola en mettant son équipe d’épidémiologistes à disposition de l’OMS en Guinée
  • 2012Epiconcept obtient l’agrément "hébergeur de données de santé à caractère personnel"
  • 2009Epiconcept est retenue pour coordonner le réseau de surveillance et d’investigation des épidémies dans l’océan indien
  • 2007Epiconcept coordonne le réseau européen I-MOVE pour la mesure de l’efficacité et de l’impact des vaccins anti-grippaux
  • 2006Epiconcept crée un département épidémiologie avec 3 activités principales : la recherche opérationnelle, la formation et des activités de services
  • 2002La première version de Voozanoo, socle technique d’Epiconcept, voit le jour
  • 2001Etienne Sévin et Loïc Flachet rejoignent les associés d'Epiconcept
  • 2000Epiconcept résiste au bug de l’an 2000
  • 1996Après plusieurs années passées dans le département scientifique de Médecins Sans Frontières, Gilles Desvé, Daniel Cauët, Valérie Nancey et Guillaume Jeannerod créent Epiconcept avec pour objectif d’apporter des solutions informatiques aux acteurs de la santé publique