Streptococcus pneumoniae constitue dans le monde entier un problème majeur de santé publique. Les infections invasives à pneumocoque (IIP) sont définies selon la définition de cas de l'UE 2012 comme l'isolement ou la détection de S. pneumoniae par PCR ou test d'antigène dans un liquide normalement stérile. Elles peuvent se présenter sous différentes formes allant de la bactériémie légère au choc septique. Deux grands groupes de vaccins antipneumococciques sont actuellement disponibles : les vaccins polysaccharidiques, c'est-à-dire le vaccin 23-valent (PPV23) et plus récemment les vaccins conjugués (PCV). Les vaccins PCV actuellement disponibles couvrant 10 et 13 sérotypes ont progressivement remplacé le vaccinPCV7 dans la plupart des pays européens depuis 2009.

Le réseau SpIDNet (Streptococcus pneumoniae Invasive Disease Network) a été mis en place en 2012 en réponse à l'appel d'offres du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) pour "Évaluer l'impact de la vaccination par les vaccins conjugués sur l'épidémiologie de la maladie pneumococcique invasive en Europe" (ECDC / 2012/038). Il a été complété en 2015 par le réseau I-MOVE + pneumocoque financé par le programme Horizon 2020 de la CE. Quinze établissements partenaires de dix États membres de l'UE coordonnés par Epiconcept ont participé à la première phase du projet de 2012 à 2017.

 

Plus d'informations : https://sites.google.com/a/epiconcept.fr/ipd-surveillance/home-2

                                http://www.i-moveplus.eu/

Projet financé par :

ecdc
Le_programme_H2020_276193.148